samedi 5 avril 2008

Kathy Acker

Kathy Acker, the destroy diva !

m_3c1a26a4af16f2e1f52f3f634938acacCeux qui ont fréquenter le New York underground des années 1970 ont surement croisé la silhouette tatouée d'une jeune femme aux cheveux courts, authentique incarnation punk, occupée à lire des textes bizarroïdes et pornographiques devant un public médusé. Son nom? Kathy Acker. Née en 1944 ,elle rompt avec sa famille dès l'age de 18 ans. Durant ses études de lettres, elle dévore les philosophes français contemporains et devient l'assistante du grand penseur marxiste Herbert Marcuse. Pour gagner sa vie, elle bosse dans un peep-show de la 42e rue et, durant ses pauses, écrit des cut-up surréalistes influencés par Jack Kerouac et Williams Burroughs. Sous le pseudonyme de 'la Tarentule noire' , elle publie en 1973 un petit roman aberrant et schyzophrène intitulé La Vie enfantine de la Tarentule noire, aujourd'hui traduit en français ; ce coup d'essai inclassable lui confère un début de notoriété dans l'avant-garde dont elle devient vite l'une des égéries les plus radicales. Provocante mais ultra cultivée (elle lit197504126 Homere dans le texte), Acker déstabilise la critique, laquelle ne sait comment prendre ses livres bourrés d'intertexualité, d'injures scatos et de graffitis obscènes : Burroughs la compare à une " Colette postmodern ". En 1997, elle succombe à un cancer du sein dans une clinique new age au Mexique. Un peu moins de neuf ans plus tard, ses livres n'ont rien perdu de leurs puissance subversive et continuent d'influencer de nombreux artistes, des Riot Grrls (chez wikipédia) à Denis Cooper en passant par toutes sortes de groupes lesbiens et d'héritiers du punk. "Les écrivains sont bizarres, prévenait-elle, alors gardez vos distances". Qui s'y frote s'en pique..!

Myspace d'un tribute fan, très sympas : http://www.myspace.com/kathy_acker Le site Wikipédia propose un article  assez complet aussi : http://en.wikipedia.org/wiki/Kathy_Acker On peut se procurrer La Vie Enfantine de la Tarentule noire, d'Acker, en toute légalité au édition du Rocher, collection Désordre, car il a été traduit de l'anglais par Gérard-Georges Lemaire. (Pour info c'est quand même un paté excentrique de 140 pages! lol)

Posté par Anamorph0se à 03:51 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Kathy Acker

Nouveau commentaire